Enter any Slogan or Link here.

Problèmes de tuyauterie?

Depuis des décennies, les scientistes savent que la barrière intestinale peut devenir fragilisée, plus perméable qu’à la normale dans des cas de maladies gastro-intestinales. Le terme « intestin perméable » a été popularisé pour décrire l’incapacité de la paroi intestinale à maintenir une exclusion normale des matières indésirables. Continuez pour en savoir plus.

Le tube digestif en entier est flexible et une véritable extension du monde extérieur. Il laisse passer des nutriments favorisant la santé « à l’intérieur » du corps et maintient les agents indésirables « à l’extérieur ». On fait référence à la paroi protectrice et discernable du tube digestif (incluant des muqueuses saines) en tant que barrière intestinale.

La perméabilité, la santé et la vitalité intestinales

La perméabilité intestinale laisse passer de petites parties des membranes bactériennes (endotoxines) dans le sang, déclenchant une réponse immunitaire. Des chercheurs ont découvert que certains adultes en santé se plaignaient de fatigue, de déprime et des difficultés cognitives même lorsque très peu d’endotoxines passaient à travers cette barrière. Cette étude a été répétée plusieurs fois et indique que plusieurs personnes ne relient pas ces symptômes quotidiens comme ceux-ci à un intestin dit perméable! La perméabilité intestinale pourrait être plus commune qu’on le pensait précédemment et elle a été liée à plusieurs maladies et troubles.

Cependant, c’est une rue à double sens. En d’autres mots, la perméabilité intestinale peut causer des symptômes et ajouter à la progression de la maladie, mais c’est également une conséquence de la maladie. Par exemple, des recherches ont démontré que l’hypertension peut être une cause de l’intestin perméable.

La perméabilité intestinale qui n’est pas reliée à la maladie

En ce qui concerne les causes quotidiennes de la perméabilité des intestins, les coupables systématiques sont apparents : le stress psychologique et physique, les troubles du sommeil, l’excès d’alcool, les toxines environnementales et/ou le régime alimentaire occidental.

Le régime alimentaire occidental

Le régime occidental avec sa transformation excessive, ses sucres et ses gras raffinés manque sérieusement de polyphénols alimentaires colorés, de fibres et d’acides gras essentiels oméga-3 qui alimentent les intestins de microbes bienfaisants dans le but d’avoir une écologie et une muqueuse intestinale saines; toutes deux sont essentielles au bon fonctionnement de la barrière intestinale. Les aliments fermentés et certains probiotiques peuvent également protéger contre la perméabilité intestinale. Les nutriments qui favorisent la santé de la paroi intestinale comprennent le zinc, les vitamines A, C et D et les légumes riches en glutamine.

par Dr. Alan Logan, ND


Au sujet de l’auteur : Dr. Alan Logan, ND

“Alan

Alan Logan est diplômé du Canadian College of Naturopathic Medicine; chercheur indépendant et auteur. Il est le co-auteur des livres The Secret Life of Your Microbiome (New Society, 2017) et Your Brain, on Nature (Harper Collins, 2012).

Back to Top