Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Filter by Categories
Acides aminés
Acides gras essentiels
Adaptogènes
Aliments fonctionnels
Allergies
Antioxydants
Beauté naturelle
Cheveux, Peau, Ongles
Cures de nettoyage / Détox
Environnement
Fatigue
Fermenteé
Glycémie santé
Homepage Feature
Inflammation
Légumes verts
Les huiles essentielles
Minéraux
Mode de vie actif
Non classifié(e)
Perte de poids
Probiotiques
Recettes
Remèdes à base de plantes
Remèdes homéopathiques
Rhume / grippe
Santé bucco-dentaire
Santé cheveux
Santé de la vessie
Santé de la vue
Santé des ados
Santé des articulations
Santé des enfants
Santé des os
Santé digestive
Santé du cerveau
Santé du coeur
Santé du foie
Santé féminine
Santé hormonale
Santé immunitaire
Santé masculine
Santé pet
Santé prénatale
Santé Sexuelle
Soins de la peau
Soins du corps
Sommeil
Soulagement de la douleur
Stress
Vie saine
Vieillissement positif
Vitamines
< Retour à Probiotiques
Understanding Why Gut Health is Important to Immunity

Comprendre pourquoi la santé intestinale est importante pour l’immunité

Notre corps est naturellement équipé de défenses pour lutter contre les microbes envahisseurs susceptibles de provoquer des maladies. Il s’agit d’un système complexe qui implique à la fois une immunité innée et adaptative.

L’immunité innée – elle empêche les intrus d’entrer.

Il s’agit de la première ligne de défense qui réagit rapidement aux envahisseurs étrangers et les détruit. Elle comprend des barrières physiques et chimiques, notamment la peau, les larmes, le mucus, les cils, l’acide gastrique, le flux urinaire, les bonnes bactéries et les globules blancs.1

L’immunité adaptative – elle est médiée par les cellules lymphocytaires B et T.

Si les agents pathogènes parviennent à franchir la première ligne de défense et qu’une infection se développe, la deuxième ligne de défense devient active. Elle comprend des cellules, des tissus et des organes qui travaillent ensemble pour attaquer les agents pathogènes et protéger le corps.2

C’est Kate MacDonald qui l’a le mieux expliqué dans son article The Immune Response (La réponse immunitaire) sur le site Web Let’s Talk Science.

  • Des cellules spéciales appelées cellules dendritiques sont le point de communication entre l’immunité innée et l’immunité adaptative. Lorsque les macrophages donnent l’alerte, les cellules dendritiques font partie de l’équipe qui réagit. Elles se déplacent vers le site de l’infection et séparent de petites parties de l’agent pathogène. Elles transportent ces parties vers vos ganglions lymphatiques, où l’immunité adaptative commence.
  • La réponse immunitaire adaptative fait intervenir les cellules B et T qui sont des globules blancs spécialisés appelés lymphocytes – les cellules B se trouvent dans le sang. Leur principale fonction consiste à produire des anticorps pour contrer les antigènes qui pénètrent dans le corps. Pour ce faire, ils travaillent avec les lymphocytes T.
  • Dans les ganglions lymphatiques, les cellules dendritiques recherchent les lymphocytes T. Le corps fabrique des millions de cellules T différentes. Chaque type de cellule T peut reconnaître un type différent d’agent pathogène. Ainsi, votre corps peut combattre presque tous les envahisseurs, même ceux qu’il n’a jamais vus auparavant.
  • Dans les ganglions lymphatiques, les cellules T sont complètement matures, mais n’ont jamais rencontré l’agent pathogène qu’elles sont censées combattre. Ces cellules sont essentiellement endormies. Le rôle des cellules dendritiques consiste à les réveiller et à les amener vers les agents pathogènes.
  • Les cellules T à mémoire se souviennent des agents pathogènes que vous avez déjà vus. Ils aident le corps à mettre en place une défense plus rapide et plus efficace, la fois suivante.
  • Les lymphocytes T cytotoxiquestueurs de cellules ») détruisent toutes les cellules du corps qui ont été infectées par un virus.
  • Les cellules T auxiliaires aident d’autres cellules, comme les cellules B, souvent en libérant des protéines appelées cytokines. Ces protéines se lient à d’autres cellules du corps et leur indiquent comment renforcer la réponse immunitaire. Par exemple, une cytokine peut activer une cellule B, qui fabriquera des anticorps contre l’agent pathogène envahissant. Dans le cas d’une infection bactérienne due à une coupure au doigt, les cellules T auxiliaires sont les plus utiles.
  • Les cellules T régulatrices sont la police du système immunitaire adaptatif. Elles interrompent l’attaque lancée par les autres cellules immunitaires une fois que l’agent pathogène a été éliminé. Ainsi, la réponse immunitaire ne devient pas incontrôlable.
  • En général, les cellules T peuvent éliminer une infection bactérienne quelques jours seulement après avoir été activées. À ce stade, le corps peut cesser de se battre, et vous commencerez à vous sentir mieux.3

Les bactéries présentes dans le corps apprennent à notre système immunitaire à faire la distinction entre les envahisseurs dangereux et ceux qui sont inoffensifs, et elles contribuent à régulariser les réponses immunitaires de notre hôte.4 On estime à 39 TRILLIONS le nombre de bactéries qui résident dans le seul microbiome intestinal.5 Nous pouvons donc comprendre pourquoi une bonne santé intestinale est si importante pour un système immunitaire sain.

Vous trouverez ci-après quelques conseils utiles pour maintenir vos intestins et votre système immunitaire en bonne santé :

  • Intégrez à votre alimentation beaucoup de légumes, de céréales et de haricots, qui favorisent un environnement intestinal positif.6
  • Évitez les aliments transformés, riches en sucre et préemballés. Des études ont démontré que les aliments transformés réduisent le nombre de microbiotes intestinaux et influencent la « préparation » du système immunitaire et la défense du corps contre les bactéries pathogènes.7
  • Dormez bien – Le manque de sommeil perturbe le rythme fonctionnel des cellules immunitaires.8 Essayez de dormir entre 7 et 9 heures par nuit.
  • Évitez le stress autant que possible. Les situations de stress élevé qui déclenchent la réaction de combat ou de fuite peuvent être bénéfiques pour le système immunitaire, mais le stress chronique peut l’affecter négativement et nuire à votre santé.9
  • Prenez la formule Probiotiques, souches multiples de 50 milliards, Flore suprême Probiotiques Soins intensifs de Renew Life® pour soutenir votre santé intestinale et gastro-intestinale. Elle est offerte en formats réfrigérés et stables à la température ambiante, selon les préférences de l’utilisateur. Les probiotiques interagissent avec les cellules immunitaires et modifient l’équilibre des cellules T. Ils ont également un effet antagoniste sur les organismes potentiellement pathogènes.10
  • Incluez IntestiNEW® de Renew Life’s®, une formule en poudre facile à mélanger comprenant de la L-glutamine et de la N-acétylglucosamine ainsi que des ingrédients apaisants à base de plantes pour contribuer à maintenir une paroi intestinale saine.
Par Caroline Farquhar, RHN, EMP, BA, responsable nationale de la formation chez Renew Life®.
[1] InformedHealth.org [Internet]. Cologne, Germany: Institute for Quality and Efficiency in Health Care (IQWiG); 2006-. The innate and adaptive immune systems. [Updated 2020 Jul 30]. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK279396/
[2] ibid
[3] MacDonald K. (2019). The Immune Response. Available: https://letstalkscience.ca/educational-resources/stem-in-context/immune-response. Last accessed 15 Nov 21.
[4] Yan F, Polk DB. Probiotics and immune health. Curr Opin Gastroenterol. 2011;27(6):496-501. doi:10.1097/MOG.0b013e32834baa4d
[5] Looi, M. (2020). The human microbiome: Everything you need to know about the 39 trillion microbes that call our bodies home. Available: https://www.sciencefocus.com/the-human-body/human-microbiome/. Last accessed 8 Nov 21.
[6] Tuohy KM, Fava F, Viola R. ‘The way to a man’s heart is through his gut microbiota’–dietary pro- and prebiotics for the management of cardiovascular risk. Proc Nutr Soc. 2014 May;73(2):172-85. doi: 10.1017/S0029665113003911. Epub 2014 Feb 4. PMID: 24495527.
[7] Olshansky, C. (2021). One Major Side Effect of Eating Too Many Processed Foods, Says New Study. Available: https://www.eatthis.com/news-major-side-effect-eating-processed-foods/. Last accessed 15 Nov 21.
[8] Bollinger T et al. Sleep-dependent activity of T cells and regulatory T cells. Clinical & Experimental Immunology. 2009;155(2):231-238.
[9] Salleh MR. Life Event, Stress and Illness. The Malaysian Journal of Medical Sciences. 2008;15(4):9-18
[10] Yan F et al. Probiotics and immune health. Current Opinion in Gastroenterology. 2011;27(6):496-501.
Flore suprême Probiotiques de Renew Life

Au sujet de l’auteur : Caroline Farquhar R.H.N., E.M.P., B.A.

Caroline Farquhar

Caroline Farquhar est nutritionniste holistique agréée, spécialiste des soins de la digestion et conférencière, et elle a souvent été invitée à la télévision et à la radio dans le domaine de la santé naturelle.