Enter any Slogan or Link here.

Préparez votre corps pour l’été!

Félicitations! Vous avez passé au travers du tristement célèbre hiver canadien. Le moment est venu de troquer les mitaines et les tuques pour les chaussures de course et les shorts. C’est le moment de l’année où nous sortons de notre confortable cocon pour faire face (comme si c’était la première fois) un beau soleil brillant et une pelouse verte.

Pendant que nous profitons de l’éveil de Dame nature, il ne faut pas oublier de nous assurer que notre corps est prêt à faire face à l’été. Bien sûr, il est toujours très important de faire de l’exercice, mais ce que nous consommons mérite également une certaine attention.

C’est la saison du barbecue qui commence – voici quelques conseils pour vous assurer que votre corps profite bien des saveurs du printemps et de l’été autant que votre palais :

  • Taille des portions : comme dit le proverbe, nous mangeons avec nos yeux. Utiliser de plus petites assiettes et de plus petits ustensiles trompe notre cerveau à croire que nous mangeons de grosses portions. Une analyse comprenant plus de 50 études distinctes a découvert que varier la grosseur de l’assiette ou du bol avait un effet important sur la quantité de nourriture que les sujets consommaient.1 Fait étonnant : doubler la grosseur de l’assiette peut augmenter la quantité d’aliments consommés par plus de 40 %!2
  • Collations saines : Zucchini, concombre, fleurettes de brocoli, mini-carottes, poivrons rouges, oranges et jaunes – servez-les avec une trempette santé comme du houmous, du yogourt aux herbes ou une salsa fraîchement préparée accompagnée de pain naan et des pitas grillés.
  • Heure des repas : Un ancien proverbe dit de prendre un gros petit déjeuner et un souper léger. Une étude récente a découvert que le moment où vous mangez peut influencer comment votre corps métabolise les aliments.1 Bien que nous soyons maintenant du bon côté de l’heure avancée, assurez-vous de manger à des heures régulières pour contribuer à minimiser une pression artérielle et un niveau de cholestérol élevés, une découverte endossée par l’American Heart Association.3
  • Probiotiques : le stress, les aliments riches et divers aliments peuvent influencer notre système digestif de manière négative. Les probiotiques sont de bonnes bactéries qui jouent un rôle pour aider à soutenir la santé gastro-intestinale et favoriser une flore favorable.

Quels éléments dois-je prendre en compte pour choisir des probiotiques?

  • Entreposage : Si vous êtes toujours en mouvement, alors les probiotiques de longue conservation qui ne nécessitent pas de réfrigération peuvent être votre meilleur choix.
  • Garantie de puissance : Les probiotiques sont évalués selon des « unités formatrices de colonie » ou « CFU » en bref. Alors, cherchez des produits qui ont un nombre de CFU qui répond à vos besoins.
  • Souches : Les probiotiques contiennent-ils des souches recherchées? Les Lactobacillus acidophilus NCFM ou Bifidobacterium Bl-04 sont des exemples de souches recherchées.
  • Capsules : Quel type de capsules est utilisé? L’usage d’une capsule à diffusion retardée peut contribuer à s’assurer que les bonnes bactéries dépassent le milieu acide de l’estomac.
  • Gluten et produits laitiers : Les capsules ne sont pas toutes sans gluten et sans produits laitiers. Consultez l’étiquette avant d’acheter le produit pour vous assurer que les probiotiques répondent à vos tolérances alimentaires.

La gamme de probiotiques Primadophilus Optima est idéale pour les gens qui bougent. Les produits Optima 50 Billion Digestive Health et Optima 50 Billion Women’s probiotics sont de longue conservation (aucune réfrigération nécessaire), procurent une puissance garantie jusqu’à leur expiration et comprennent des souches bactériennes saines comme NCFM et Bl-04. Les deux produits sont offerts en capsules à diffusion retardée, sont sans gluten et produits laitiers.

Références :
1 Holden SS, Zlatevska N, Dubelaar C. Whether smaller plates reduce consumption depends on who’s serving and who’s looking: a meta-analysis. J Assoc Consum Res. 2016;1(1):134–46.
2 Kahleova, H., Lloren, J.I., Mashchak, A., Hill, M. and Fraser, G.E. (2017). Meal Frequency and Timing are Associated with Changes in Body Mass Index in Adventist Healthy Study 2. The Journal of Nutrition.
3 St-Onge, M-P., Ard, J., Baskin, M.L., Chiuve, S.E., Johnson, H.M., Kris-Etherton, P. and Varady, K. (2017). Meal Timing and Frequency: Implications for Cardiovascular Disease Prevention: A Scientific Statement from the American Heart Association, Circulation: AHA Scientific Statement.

Product-Slot3_FR


Au sujet de l’auteur : L’équipe de Nature’s Way

Nature’s Way

L’entreprise Nature’s Way découle du simple désir d’en faire plus pour les gens, de contribuer à améliorer leur santé et leur bonheur; elle est maintenant reconnue en tant que chef de file du domaine des compléments nutritionnels et alimentaires à travers le monde. Apprenez-en plus à natureswaycanada.ca

Back to Top