L’ostéoporose est une maladie très courante aux termes de laquelle une réduction de la densité osseuse se traduit par un risque accru de fracture. Les fractures des os causées par l’ostéoporose touchent le plus souvent le poignet, la colonne vertébrale et les hanches, et elles peuvent se traduire par un défigurement, une mobilité réduite et une perte d’autonomie. La densité osseuse atteint un sommet avant l’âge de vingt ans et commence à diminuer après trente ans. Les femmes peuvent perdre entre 2 et 5 % de leur densité osseuse chaque année pendant la ménopause.1

Quelle est l’ampleur de l’ostéoporose au Canada? À l’heure actuelle, plus de deux millions de Canadiens souffrent de cette maladie, en particulier les personnes âgées de plus de 50 ans. En effet, 25 % des femmes et 12 % des hommes âgés de plus de 50 ans souffrent d’ostéoporose. La souffrance connexe est immense : 40 % des femmes subiront une fracture ostéoporotique après avoir atteint l’âge de 50 ans. Près de 25 % des personnes suffisamment malchanceuses pour subir une fracture ostéoporotique de la hanche meurent au cours de la première année qui suit.1

Malgré un niveau élevé de sensibilisation publique au Canada, l’ostéoporose demeure souvent non diagnostiquée. Bon nombre de personnes ne manifestent aucun symptôme de la réduction de la densité osseuse et plus du tiers de celles qui subissent une fracture osseuse ne font pas l’objet d’un examen (ou d’un traitement) des questions liées à la densité osseuse.1

Ralentir l’ostéoporose
Le développement d’os forts pendant l’enfance et l’adolescence est le meilleur moyen de prévenir l’ostéoporose. Toutefois, après ces périodes de la vie, quel est le moyen optimal d’accroître la densité osseuse pour réduire le risqué d’ostéoporose? L’exercice et un régime alimentaire sain sont deux des mesures les plus recommandées.1

Sur le plan du régime alimentaire, le minéral calcium est un des moyens d’appoint les plus connus pour ralentir la perte osseuse. Pendant la ménopause, lorsque la disponibilité du calcium dans le sang est insuffisante, ce dernier est extrait des os, ce qui réduit la densité osseuse. La PTH (hormone parathyroïde) est l’hormone qui participe à la séparation par dissolution du calcium des os. Une faible teneur en œstrogènes aggrave l’appauvrissement du calcium. En raison d’un tel appauvrissement du calcium dans les os, bon nombre de médecins conseillent aux femmes âgées de plus de 50 ans de s’assurer d’un apport de 1 200 mg de calcium par jour provenant de sources et de suppléments alimentaires.

Préoccupations au sujet du calcium
Un des aspects négatifs de l’apport en calcium à dose élevée est le risque potentiel pour la santé du cœur. Si le calcium n’est pas absorbé par les os, il risque de s’accumuler dans les artères sous forme de plaque. Une telle accumulation peut se traduire par un rétrécissement des artères (athérosclérose), qui peut causer un ralentissement du débit du sang vers le cœur et entraîner une angine de poitrine (douleur thoracique) ou même pire, accroître la probabilité d’une crise cardiaque lorsque le rétrécissement n’est pas découvert ou traité pendant une longue période.

Récemment, les médias ont publié diverses manchettes, telles que « Les pilules de calcium ingérées par des centaines de milliers de femmes doublent le risque de crise cardiaque et pourraient faire beaucoup plus de mal que de bien » (Daily Mail, mai 2012), qui entraînent les consommateurs à questionner leur utilisation de suppléments de calcium.2 Une étude importante menée par l’université d’Auckland, qui examinait les utilisateurs de suppléments de calcium en Allemagne, était derrière les manchettes et elle concluait que les suppléments de calcium à dose élevée pouvaient en fait être liés à une incidence accrue de crises cardiaques. L’étude était plutôt controversée et certaines personnes croyaient qu’il fallait procéder à d’autres études avant de tirer une telle conclusion. Les auteurs de l’étude ont conclu que des suppléments de calcium seul, pris isolément, n’étaient pas aussi bien utilisés par l’organisme que le calcium provenant de sources alimentaires.3

Cela soulève deux questions clés. Premièrement, qu’arriverait-il si une personne pouvait compléter son alimentation avec du calcium provenant d’une source alimentaire, qui serait complète avec tous les autres éléments nutritifs présents dans les aliments comme la nature l’a voulu? Est-ce qu’un tel calcium serait sécuritaire et efficace? Deuxièmement, que signifient les conclusions récentes au sujet de la vitamine K2? Est-ce que cette vitamine est une solution potentielle au problème de diriger le calcium vers les os au lieu de l’accumuler dans les artères?

Du calcium de source végétale
La plupart des suppléments de calcium dans le marché sont dérivés du calcaire extrait. Les suppléments alimentaires utilisés dans les études qui ont soulevé des préoccupations au sujet du calcium contenaient du calcium provenant du calcaire. Comme on ne s’assoit pas souvent pour déguster un repas consistant de roches, il est sensé d’avoir recours à un supplément à l’allure plus « alimentaire ». L’algue Lithothamnion calcareum est une telle source : une plante vivante comestible, riche en calcium et en d’autres éléments nutritifs. Affichée sous la marque AquaminMC, il s’agit d’une algue rouge que l’on trouve le long des côtes de l’Islande et qui contient naturellement plus de 30 % de calcium élémentaire. La majorité des suppléments de calcium dérivé du calcaire ne contient que du calcium. Étant donné qu’AquaminMC est un aliment, l’algue contient un ensemble complet de minéraux tels que le magnésium, le potassium, le phosphore et des minéraux en trace (bore, strontium, vanadium, cuivre, silice, sélénium, zinc), qui contribuent tous à la santé des os.

Les effets importants sur la santé du bétail de l’algue Lithothamnion calcareum, utilisée originalement comme un engrais naturel en Irlande, ont entraîné des recherches sur ses effets sur la santé humaine. Des rapports isolés initiaux sur les effets bénéfiques de l’algue pour les problèmes arthritiques ont entraîné des études en profondeur. Après plusieurs études cliniques, Aquamin, la version de marque de l’algue, est née.

AquaminMC est une algue récoltée de manière durable en vertu d’une licence contrôlée de trente ans délivrée par le gouvernement islandais. Les activités de récolte font l’objet d’une surveillance indépendante et de recherches continues pour veiller à ce qu’elles n’aient pas d’incidences sur l’écosystème. Seules les algues entièrement calcifiées sont récoltées pour laisser les jeunes algues croître jusqu’à leur maturité. La zone de récolte est strictement contrôlée pour veiller à la viabilité du matériel et la récolte est surveillée par des systèmes GPS et des plongeurs. AquaminMC a fait l’objet de plusieurs études cliniques qui ont démontré son innocuité, son absorbabilité et son efficacité pour la santé des os :

  • On a démontré qu’AquaminMC réduisait les niveaux de PTH (hormone parathyroïde) dans l’organisme d’une manière plus efficace que les autres formes de calcium. La PTH réduit la teneur en calcium des os en le rendant disponible pour le reste de l’organisme. Des niveaux élevés de PTH sont associés à la séparation par dissolution du calcium des os et à la réduction de la teneur minérale des os, qui peuvent entraîner l’ostéoporose. On a observé l’effet positif de réduction de la PTH d’AquaminMC chez les femmes préménopausées et postménopausées et les athlètes qui pratiquent des sports sans impact (p. ex., cyclisme), qui affichent une teneur minérale des os plus faible que la normale.4,5,6Il est difficile de mesurer l’absorption des diverses formes de calcium. L’absorption varie selon la source du calcium, la forme de transport, l’organisme particulier qui absorbe le calcium et la consommation d’un repas. La réduction des niveaux de PTH chez les humains est tellement liée aux teneurs en calcium que la capacité accrue d’AquaminMC de réduire la PTH est la preuve concluante de sa biodisponibilité supérieure. 5 On croit que la nature poreuse d’AquaminMC est la clé de son absorption supérieure à celle d’autres formes de calcium.
  • Des études sur les cellules osseuses ont démontré qu’AquaminMC reminéralise efficacement les cellules. La reminéralisation se traduit par la hausse des ostéoblastes, qui sont responsables de la formation des nouveaux os. Des chercheurs ont avancé que l’effet synergique du complexe minéral que contient AquaminMC était responsable de l’accroissement de l’ostéogenèse (activité de formation osseuse).7
  • On a démontré qu’AquaminMC affichait des propriétés anti-inflammatoires qui aident à réduire les douleurs et les raideurs articulaires. En fait, une étude clinique a montré qu’AquaminMC était aussi efficace que le sulfate de glucosamine pour réduire les douleurs articulaires et plus efficace pour réduire les raideurs articulaires!8,9
Références :
1. Osteoporosis Canada. www.osteoporosis.ca
2. Hope, Jenny. Calcium pills taken by hundreds of thousands of women ‘double risk of heart attack and could do more harm than good’. May 22, 2012, Daily Mail. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2149031/Calcium-booster-pills-raiserisk-heart-attack-harmgood.html#ixzz21nlFlR5S
3. M. J. Bolland, A. Grey, A. Avenell, G. D. Gamble, I. R. Reid. Calcium supplements with or without vitamin D and risk of cardiovascular events: reanalysis of the Women’s Health Initiative limited access dataset and meta-analysis. BMJ, 2011; 342 (apr19 1): d2040 DOI
4. A double-blind placebo-controlled parallel group study in post-menopausal women to assess the effect of calcium supplementation on markers of bone resorption. Shandon Clinic, Cork, Ireland.
5. Frestedt JL, Kuskowski MA, Zenk JL. A single dose pharmacokinetic and pharmacodynamics comparison of two calcium supplements in pre-menopausal women. Minnesota Applied Research Centre, Minnesota, USA
6. Barry, D. W., K. C. Hansen, R. E. Van Pelt, M. Witten, P. Wolfe, and W. M. Korht. Acute Calcium Ingestion Attenuates. Exercise-Induced Disruption of Calcium Homeostasis. Med. Sci. Sports Exerc., Vol. 43, No. 4, pp. 617–623, 2011.
7. O’Gorman DM, Tierney CM, Brennan O., O’Brien 2,3 and FJ. The Marine derived, Multi mineral formula, Aquamin, Enhances Mineralisation of Osteoblast Cells In Vitro. Phytotherapy Research 2011.
8. Frestedt JL, Kuskowski MA, Zenk JL. A natural seaweed derived mineral supplement (Aquamin F) for knee osteoarthritis: a randomized, placebo controlled pilot study. Nutrition Journal 2009;8:7.
9. Frestedt JL, Kuskowski MA, Zenk JL. A natural seaweed derived mineral supplement (Aquamin F) for knee osteoarthritis: A randomised, placebo controlled pilot study MARC (Minnesota Applied Research Centre), Minnesota, USA. Published: Nutrition Journal 2009, 8:7

Product-Custom_FR


Au sujet de l’auteur : Le réseau Health First

“Health

Le réseau Health First est le groupe de membres détaillants indépendants de santé et de mieux-être, chef de file au Canada, et le fournisseur exclusif de la marque de compléments de qualité supérieure Health First. Le réseau compte plus de 124 membres propriétaires exploitants à travers le pays. Apprenez-en davantage au healthfirst.ca