Le D-mannose est un sucre simple présent naturellement dans certaines plantes, notamment les canneberges, les bleuets, les pêches et les pommes. Le D-mannose existe sous deux formes, alpha et bêta. La forme alpha est douce et sucrée, tandis que la forme bêta est amère. Les méthodes de fabrication naturelles du D-mannose donnent lieu à un mélange de ces deux formes : un produit légèrement sucré avec un léger arrière-goût amer.

Bien que de petites quantités de D-mannose soient métabolisées par le corps humain, la grande partie est rapidement excrétée dans l’urine. Des recherches in vitro limitées ont démontré que, dans la vessie, le D-mannose peut adhérer à des substances étrangères indésirables, notamment l’E. Coli, qui sont la cause la plus courante d’infections urinaires, les empêchant de coller aux parois de la vessie. Le D-mannose contribue à maintenir les surfaces muqueuses saines dans la vessie et favorise une élimination normale. Par conséquent, de nombreuses personnes ont utilisé le D-mannose pour traiter des infections des voies urinaires et améliorer leur santé génito-urinaire. Le D-mannose est une molécule de sucre simple, agréable au goût, légèrement sucré, étroitement apparentée au glucose. Mais le D-mannose n’est pas facilement métabolisé par l’organisme. Parce que le corps utilise des quantités infimes de D-mannose, il ne nuit pas à la régulation de la glycémie, ce qui en fait une alternative aux solutions remplies de sucre, comme le jus de canneberge pour traiter les infections urinaires. Les diabétiques doivent continuer de contrôler leur glycémie et de surveiller les fluctuations potentielles, car chaque personne est différente dans sa façon de réagir.

 

Les recherches sur le D-mannose

 

Plusieurs études ont démontré l’efficacité du D-mannose. Une étude réalisée en 2013 a évalué le D-mannose chez 308 femmes ayant souvent des infections urinaires. Le D-mannose était presque aussi efficace que l’antibiotique nitrofurantoïne pour prévenir les infections urinaires sur une période de 6 mois. Dans une étude de 2014, il a été comparé à l’antibiotique triméthoprime/sulfaméthoxazole pour traiter et prévenir infections urinaires fréquentes chez 60 femmes. Le D-mannose a réduit les symptômes d’infection urinaire chez les femmes ayant une infection active. Il était également plus efficace que l’antibiotique pour prévenir d’autres infections. Une troisième étude réalisée en 2016 a testé les effets du D-mannose chez 43 femmes ayant une infection urinaire active. À la fin de l’étude, la plupart des femmes présentaient une diminution de leurs symptômes.

On doit noter que le D-Mannose ne possède pas de propriétés antibiotiques et ne peut éliminer les infections existantes. Si vous souffrez de symptômes persistants comme une sensation de brûlure lors de mictions et/ou d’urgence d’uriner, il est recommandé de faire appel à un professionnel de la santé pour déterminer si ces symptômes sont causés par une infection des voies urinaires.

 

Comment utiliser le D-Mannose

 

Le D-mannose peut se présenter sous différentes formes – sous forme de poudre pouvant être mélangée à de l’eau ou à un jus de fruit, ou sous forme de supplément, notamment en gélules. Dans certains cas, il sera mélangé avec de la poudre de canneberge concentrée pour un effet synergique. Pour une utilisation préventive, la posologie recommandée est de 2 grammes (2 000 mg) à prendre une fois par jour. Puisque le D-mannose est un sucre simple, il n’est pas nécessaire de le prendre avec un repas. Il est préférable de le prendre avec de l’eau pour réduire la charge en sucre, mais il peut aussi être mélangé à du jus. Il est généralement recommandé de boire 1 à 2 tasses de liquide en vue d’augmenter l’apport en liquide pour aider à purger régulièrement le système urinaire. Si vous souffrez d’une IVU ou si vous soupçonnez en souffrir, il est recommandé d’augmenter la posologie de 1,5 fois (3 grammes) par jour, idéalement en prenant 1,5 gramme deux fois par jour pendant 14 jours ou 1 gramme trois fois par jour pendant 14 jours. Il est préférable de le consommer immédiatement après l’avoir mélangé pour obtenir les meilleurs résultats. Avoir des pilules à la maison et/ou au travail ou sur soi peut vous assurer de ne pas manquer une dose si mélanger le produit n’est pas pratique. Assurez-vous de boire beaucoup d’eau si vous utilisez la forme en pilules pour aider à purger votre vessie et vos reins. La plupart des personnes ne souffrent d’aucun effet secondaire, mais certaines peuvent avoir des diarrhées ou des selles molles. L’usage sécuritaire pendant la grossesse et l’allaitement n’a pas été entièrement démontré. Il est donc recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de l’utiliser. Notez que le D-mannose peut être utilisé en toute sécurité avec d’autres produits naturels recommandés, notamment la vitamine C et les probiotiques. Pure D-Mannose de NOW® possède une valeur calorique de quatre calories par gramme, semblable à d’autres sucres. Par conséquent, une portion d’une cuillerée à thé de 2 grammes procure seulement 8 calories.

 

Évaluez la qualité de votre D-mannose

 

Chez NOW®, notre D-mannose est soigneusement analysé pour en déterminer la pureté. Ainsi, il n’est pas dilué avec d’autres sucres, notamment le dextrose ou le saccharose. NOW précise que la pureté de son D-mannose dépasse 99 % et qu’il aura un goût légèrement sucré avec un très léger soupçon d’arrière-goût amer. Nous n’ajoutons pas d’agents de comblement, d’agents fluidifiants ou d’excipients. Par conséquent, nos produits en poudre vous offrent du D-mannose pur. Nous proposons des versions en poudre et en capsules végétariennes adaptées à votre style de vie.

Product-Slot2_FN

 

 


Au sujet de l’auteur : NOW Foods

NOW Foods

Depuis 1968, la mission de NOW consiste à offrir des produits permettant d’avoir une vie plus saine. Pour en savoir davantage sur NOW, visitez nowfoods.ca.