L’inflammation est derrière de nombreuses conditions de santé les plus dangereuses d’aujourd’hui. Apprenez comment la curcumine peut contribuer à la réduire.

L’inflammation est la défense naturelle du corps contre les blessures et les agents pathogènes envahisseurs. L’organisme utilise une combinaison de température corporelle accrue, de radicaux libres, de protéines et de cellules macrophages puissantes pour attaquer les dangers internes et favoriser la guérison. Et maintenant, les mauvaises nouvelles…

Bien que l’inflammation soit un développement évolutif qui a aidé l’homme à survivre et à s’adapter, elle constitue une épée à double tranchant. Le vieillissement réduit notre capacité à régulariser nos réactions inflammatoires; lorsque le vieillissement s’accompagne d’un régime alimentaire riche en gras et en sucres, l’exposition aux radicaux libres provenant des toxines environnementales, l’obésité et un mode de vie sédentaire, l’inflammation peut devenir systémique ou chronique. Notre corps se met à attaquer ses propres nerfs et organes, ce qui mène aux maladies dégénératives.1

En fait, les problèmes de santé liés à l’inflammation systémique sont ceux qui connaissent la plus forte hausse de notre époque et sont parmi les maladies les plus débilitantes :

  • l’insuffisante cardiaque congestive
  • la crise cardiaque
  • l’arthrite et la douleur articulaire
  • le cancer
  • le diabète
  • la maladie d’Alzheimer
  • le lupus
  • et de nombreuses autres.2

En terme de moyens naturels et sécuritaires pour aider à réduire les effets de l’inflammation systémique, une épice culinaire particulière s’est fait remarquer. La curcumine, pigment qui donne au curry indien sa couleur jaune feu utilisé depuis fort longtemps pour ses propriétés anti-inflammatoires, est aujourd’hui l’un des aliments fonctionnels les plus soutenus par la recherche sur le marché. Il y a eu plus de 2400 revues scientifiques de la curcumine, plusieurs démontrant son potentiel anti-inflammatoire, anticancéreux, antiviral, immuno-modulateur et hypocholestérolémiant.3, 4 La curcumine semble agir par le biais de sa capacité à régulariser négativement les enzymes inflammatoires telles que la COX-2 qui peut provoquer une inflammation systémique, et par ses propriétés antioxydantes.5

Bien que la curcumine ait clairement un énorme potentiel pour la santé globale grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, sa faible absorbabilité représente un défi.,6 On estime que jusqu’à 75% de la curcumine est directement excrétée après l’ingestion.7 De nouvelles recherches suggèrent qu’un complexe de curcumine avec phosphatidylcholine améliore le taux de curcumonoïdes dans le sang jusqu’à 20 fois plus que l’apport cellulaire de cette épice valable. Une plus grande absorption entraîne nécessairement une plus grande efficacité anti-inflammatoire. Des études cliniques à double insu ont démontré que les phytosomes de curcumine offraient un soulagement efficace des douleurs articulaires inflammatoires et de l’immobilité liées à l’inflammation ainsi que des taux sanguins plus bas de protéines C-réactives (CRP), indicateurs d’une inflammation globale.8

Que vous souffriez d’arthrose, une maladie inflammatoire très répandue, ou que vous vouliez vous aider à prévenir certains des autres problèmes de santé importants de notre époque, la curcumine peut être un partenaire utile pour éteindre le feu inflammatoire.

 

RÉFÉRENCES :

  1. MacWilliam, Lyle. Nutrisearch Comparative Guide to Nutritional Supplements. Northern Dimensions Publishing. 2007. P. 14.
  1. Physicians Desk Reference for Nutritional Supplements. Medical Economics Company. 2001. P. 119
  1. Jurenka, Julie S. Anti-inflammatory Properties of Curcumin, a Major Constituent of Curcuma longa: A Review of Precliinical and Clinical Research. Alternative Medicine Review. Volume 14. Number 2. 2009.
  1. Physicians Desk Reference for Nutritional Supplements. Medical Economics Company. 2001. P. 118
  1. Kidd, Paris M., PhD. Bioavailability and Activity of Phytosome Complexes from Botanical Polyphenls: The Silymarin, Curcumin, Green Tea, and Grape Seed Extracts. Alternative Medicine Review. Volume 14. Number 3. 2009. P. 226.
  1. Physicians Desk Reference for Nutritional Supplements. Medical Economics Company. 2001. P. 118
  1. Belcaro, Gianni, et al. Product evaluation registry of Meriva®, a curcumin-phosphatidylcholine complex for the complementary management of osteoarthritis. Irvine3 Circulation-Vascular Laboratory, Dept. of Biodmedical Sciences, Chieti-Pescara University, Italy.

Product-Slot4_FRN


Au sujet de l’auteur : Le réseau Health First

“Health

Le réseau Health First est le groupe de membres détaillants indépendants de santé et de mieux-être, chef de file au Canada, et le fournisseur exclusif de la marque de compléments de qualité supérieure Health First. Le réseau compte plus de 130 membres propriétaires exploitants à travers le pays. Apprenez-en davantage au healthfirst.ca