Le chrome et la cannelle : deux éléments naturels qui font une difference

Les régimes alimentaires riches en sucre, l’inactivité physique et le stress qui sont si prévalents dans notre mode de vie contemporain très chargé peuvent contribuer à un problème connu sous le nom d’« intolérance au glucose », un état qui apparaît souvent avant le début du diabète1. L’intolérance au glucose signifie que l’organisme affiche une sensibilité réduite à l’insuline et des niveaux accrus de glucose se manifestent dans le sang. Cela peut avoir des effets négatifs sur les efforts de gestion du poids, sans mentionner les effets sur l’état de santé global (dommages rénaux et cardiovasculaires, souffrance nerveuse, troubles de la vue)1.

Plus particulièrement, le stress et un régime alimentaire déficient peuvent se traduire par une déplétion du chrome, minéral présent en trace dans l’organisme. Lorsque la teneur en chrome est faible, l’organisme libère l’hormone cortisol. Cette hormone travaille à l’opposé de l’insuline, qui gère la glycémie, en accroissant la résistance cellulaire à l’insuline et en stimulant l’appétit et la frénésie alimentaire.

En consommant un complément de chrome, on peut aider l’organisme à métaboliser les glucides et les matières grasses, tout en soutenant la métabolisation saine du glucose2. Une gestion saine du glucose se traduit par la transformation du glucose en énergie cellulaire.

Les compléments de chrome peuvent prendre plusieurs formes. Au cours des dernières années, bon nombre d’entreprises ont fait la promotion du picolinate de chrome comme étant la meilleure source de chrome. Toutefois, des études sur l’absorption du chrome ont indiqué que sous sa forme de diglycinate chromique, un acide aminé nicotique de chrome chélaté qui est commercialisé sous la marque Chromium Chelavite®, le chrome est plus facilement.

absorbé que sous sa forme de picolinate. En effet, le picolinate de chrome a indiqué un taux d’absorption de 37,5 %, comparativement à 57,5 % pour le diglycinate chromique3. Selon diverses études, les compléments de diglycinate chromique ont démontré qu’ils réduisaient les niveaux de cortisol de 19 % à 27 % et accroissaient la sensibilité à l’insuline3.

Un extrait d’un ingrédient végétal que l’on connaît tous dans la vie de tous les jours, la cannelle, affiche également un potentiel de soutien de la métabolisation saine du glucose. Plusieurs études portant sur les humains ont montré que la cannelle pouvait réduire le taux de glucose dans le sang et accroître la sensibilité à l’insuline, tout en réduisant les niveaux de cholestérol des LDL4.

5c-product-healthfirst_chromacinn-fr
RÉFEÉRENCES:
1. “Impaired Glucose Tolerance.” Government of Ontario. www.healthyontario.com

2. Health Canada. NHPD Compendium of Monograph. Chromium.
3. “Chromium…has the public been mislead?”.Albion Research Notes. June 1995.
4. Khan A, Safdar M, Ali Khan MM, Khattak KN, Anderson RA. Cinnamon improves glucose and lipids of people with type 2 diabetes. Diabetes Care. 2003 Dec;26(12):3215-8.