Le stress est quelque chose dont nous faisons tous l’expérience, quel que soit notre emploi, notre lieu de résidence ou notre situation familiale. Le stress est la réaction de l’organisme aux stimulus environnementaux (stresseurs). Naturel et sain à un certain degré, le stress peut nous motiver et nous faire avancer dans la vie. Toutefois, un stress trop important et l’incapacité de le gérer peuvent avoir des conséquences dramatiques sur la santé d’une personne.

Au Canada, les statistiques révèlent la prévalence du stress dans notre société moderne. Près de 75 % des travailleurs canadiens indiquent qu’ils se sentent « stressés ». Parmi ces derniers, plus du tiers des travailleurs se sentent « très stressés». Bien que le stress ait de nombreuses sources, 60 % des personnes très stressées indiquent que le travail est la cause principale1.

Le coût des niveaux élevés de stress pour l’économie canadienne est exorbitant. On évalue que l’on dépense ou perd 20 milliards de dollars par année pour traiter les problèmes de stress. Un pourcentage incroyable de 75 % des incapacités au travail est dû au stress2.

Principales causes du stress au Canada
–  Travail
–  Problèmes financiers
–  Gestion dutemps (pas assez de temps)
–  Problèmes familiaux
–  Problèmes personnels (santé, école, relations, anxiété)
(Source : Statistique Canada)

Le côté obscur du stress chronique
Le stress déclenche la production d’adrénaline dans l’organisme pour permettre à la personne de réagir à une situation stressante. La fréquence cardiaque, la température corporelle, la réaction endocrinienne et l’anxiété s’accroissent toutes. La productivité augmente pendant une courte période, mais la fatigue et l’épuisement peuvent suivre et si le stress se prolonge, des problèmes de santé peuvent apparaître.

Des niveaux élevés de stress chronique sont liés à des problèmes de santé mentale. La Commission de la santé mentale du Canada souligne que l’anxiété, la dépression, l’insomnie et la fatigue, ainsi que l’abus d’alcool et de drogues, se manifestent plus souvent chez les personnes qui subissent un stress extrême3. Ces problèmes peuvent mener à l’amnésie, à un faible rendement du cerveau, à des troubles anxieux et à un vieillissement accéléré. De plus, étant donné la relation entre l’esprit et le corps chez les humains, les problèmes de stress peuvent dépasser les questions mentales pour devenir des maladies physiques. La maladie cardiaque, l’arthrite, les problèmes articulaires et respiratoires, le diabète, les migraines, le syndrome métabolique, le risque d’obésité, les faibles performances sexuelles et l’affaiblissement du système immunitaire s’aggravent tous dans l’ombre d’un stress à long terme.

Solutions pour gérer le stress et l’anxiété
L’industrie pharmaceutique propose un grand éventail de médicaments pour aider les gens à composer avec le stress. Certains médicaments sur ordonnance courants sont les anxiolytiques (tranquillisants), tels que les benzodiazépines (Valium, Xanax) et les bêtabloquants pour soulager les symptômes de l’anxiété, ou les somnifères pour faciliter le sommeil. Les effets négatifs possibles de ces médicaments incluent la dépendance, la réduction de leur efficacité en raison de leur usage fréquent, l’amnésie, le déclin cognitif et les symptômes de sevrage. La dépendance peut apparaître en deux semaines seulement avec certains médicaments4.

Pour éviter les risques potentiels des médicaments pharmaceutiques qui visent le stress et l’anxiété, l’Association canadienne pour la santé mentale suggère des modifications du mode de vie pour aider l’esprit et le corps à composer avec le stress5 :
• cerner la source du stress et élaborer un plan de réduction;
• dormir suffisamment (7 heures par jour) pour permettre à l’esprit et au corps de guérir;
• faire périodiquement de l’exercice vigoureux pour aider à réduire le stress;
• faire du yoga et des exercices de respiration profonde, et se faire masser pour calmer l’esprit et le corps;
• manger sainement en consommant des fruits et légumes, des viandes maigres et des protéines;
• commencer la journée avec un bon déjeuner et boire de l’eau pendant la journée;
• adopter une attitude positive et une vision optimiste de la vie;
• s’entourer de personnes proches qui offrent du soutien.

Les compléments alimentaires naturels peuvent aider l’organisme et l’esprit à composer avec des situations stressantes. On a montré que des éléments nutritifs tels que les acides gras oméga-3, les vitamines B et le magnésium pouvaient être utiles. Des remèdes traditionnels à base de plantes médicinales aident depuis longtemps l’organisme à fonctionner dans des conditions de stress mental ou physique.

Adaptogènes — Pour une résistance naturelle au stress
Les plantes qui peuvent améliorer la capacité de composer avec le stress sont classées dans la catégorie des adaptogènes. Il s’agit de plantes avec des composants médicinaux qui peuvent aider à normaliser les fonctions de l’organisme pendant des périodes de stress mental et physique afin de rééquilibrer et de régénérer une personne. Un certain nombre de plantes sont classées comme des adaptogènes. Les meilleurs adaptogènes végétaux sont ceux qui possèdent les caractéristiques suivantes6 :
1)   ils réduisent les dommages causés par le stress;
2)   ils sont sécuritaires et bénéfiques, même à des doses supérieures à la normale;
3)   ils sont exempts d’effets négatifs tels que le sevrage;
4)   ils évitent de toucher les fonctions normales de l’organisme plus que nécessaire.

Une plante qui satisfait à toutes les exigences d’un véritable adaptogène est l’Ashwagandha (Withania somnifera). Son nom signifie « odeur de cheval » en raison de son odeur distincte et de sa capacité de donner à une personne la « force d’un cheval ». La racine d’Ashwagandha est utilisée depuis des milliers d’années dans la médecine ayurvédique à titre de plante de régénération qui améliore le rendement de plusieurs systèmes et appareils de l’organisme : systèmes neurologique, immunitaire, endocrinien, reproducteur et de production d’énergie.

L’Ashwagandha est utilisée depuis longtemps comme un adaptogène et même certains essais cliniques de base semblent prometteurs. Un extrait intégral unique d’Ashwagandha a été mis à l’essai dans une étude clinique à double insu et contrôlée par placebo qui visait à évaluer le plein potentiel de la plante pour aider les humains à gérer le stress et l’anxiété. Cet extrait d’Ashwagandha de marque KSM-66® a été appelé le « meilleur Ashawagandha au monde ».

KSM-66® — Ashwagandha pour le stress mental
Le KSM-66® est un extrait d’Ashwagandha supérieur pour plusieurs raisons. Premièrement, il s’agit d’un extrait de racine seulement. Dans la médecine ayurvédique, on n’utilise que l’extrait de racine et non les feuilles. L’extrait KSM-66® affiche le pourcentage le plus élevé de withanolides actifs (5 %) de tous les extraits de racine d’Ashwagandha. C’est un extrait intégral qui contient le profil complet des éléments nutritifs que l’on trouve naturellement dans l’Ashwagandha. Plus important encore, l’extrait KSM-66® est soutenu par des études cliniques approfondies pour ses nombreux bienfaits (voir la section « Pourquoi l’Ashwagandha KSM-66®? » pour plus d’information sur cet extrait unique).

Les propriétés adaptogènes de l’extrait KSM-66® pour aider les personnes à composer avec le stress et l’anxiété ont été évaluées en 2012 dans le cadre d’une étude à double insu et contrôlée par placebo. L’étude d’une durée de deux mois a été menée avec des personnes en santé qui se plaignaient de stress mental, Une dose quotidienne de deux capsules de 300 mg a été administrée au groupe expérimental et deux capsules de placebo ont été administrées au groupe témoin.

Les deux groupes ont été évalués en fonction de quatre facteurs en utilisant trois questionnaires d’auto-évaluation différents et une analyse sanguine :
• Échelle de stress ressenti (ÉSR) — L’échelle psychologique la plus couramment utilisée pour évaluer le stress ressenti. Le groupe expérimental a indiqué une réduction de 44 % du stress ressenti, tandis que le groupe placebo n’a indiqué qu’une réduction de 5,5 %7.
• Questionnaire général sur la santé 28 (QGS-28) — Le questionnaire est un outil d’auto-évaluation qui permet de quantifier des événements qui indiquent du stress, tels que « anxiété et insomnie », « dysfonction sociale » et « grave dépression ». Le groupe expérimental a indiqué une réduction de 72 % des événements stressants, tandis que le groupe placebo n’a indiqué qu’une réduction de 2 %8.
• Échelle de dépression, d’anxiété et de stress (ÉDAS) — Un autre outil d’évaluation qui permet de quantifier des événements qui indiquent du stress, tels que « dépression », « anxiété » et « stress ». Le groupe expérimental a indiqué une réduction de 72 % de tels événements, tandis que le groupe placebo n’a indiqué qu’une réduction de 5 %9.
• Niveaux de cortisol sérique — Le cortisol est une hormone que l’on trouve dans le sang et dont le niveau s’accroît en temps de stress. Les niveaux de cortisol ont été mesurés avant et après la période de l’étude dans le groupe expérimental et le groupe placebo. Les niveaux étaient les mêmes au début de l’étude dans chaque groupe, mais après 60 jours, le groupe expérimental a indiqué une réduction de 28 % des niveaux de cortisol, tandis que le groupe placebo n’a indiqué qu’une réduction de 8 %10
• L’étude a conclu que le KSM-66® améliorait la résistance d’une personne au stress et à l’anxiété. De plus, l’extrait a fait son travail en toute sécurité en ne provoquant aucun effet secondaire ou indésirable au-delà des effets manifestés par le groupe placebo11.

Les chercheurs croyaient que la capacité de l’Ashwagandha de réduire les niveaux de cortisol sanguin était la raison principale de son efficacité contre les symptômes de stress et d’anxiété. Dans des situations mentales ou physiques stressantes, le niveau de cortisol peut être de 20 fois supérieur au niveau normal en raison de la sécrétion excessive de l’hormone adrénocorticotrope (ACTH)12. Un niveau élevé de cortisol se traduit par l’accroissement de la fréquence cardiaque, de la tension artérielle et de la glycémie. Pendant de courtes périodes, un niveau élevé de cortisol peut nous sauver la vie en concentrant tous les systèmes et appareils de l’organisme sur la survie. Toutefois, pendant de longues périodes, un niveau élevé de cortisol peut avoir des effets indésirables sur l’anxiété, la dépression, les troubles digestifs, la maladie cardiaque, les problèmes de sommeil, le gain de poids, la mémoire et la concentration13.

KSM-66® — Ashwagandha pour les hommes et les femmes
L’extrait KSM-66® peut être utilisé tant par les hommes que par les femmes. C’est un adaptogène qui participe à l’amélioration du rendement de l’organisme et de son adaptation au stress. On a souligné que des niveaux élevés de cortisol correspondaient à une réduction de la concentration en testostérone chez les hommes et en progestérone chez les femmes. On a démontré que le KSM-66® accroissait la production de testostérone et l’activité du sperme chez les hommes en abaissant les niveaux de cortisol16, 17. Pour les femmes, une étude à venir démontre que le KSM-66® améliore la fonction sexuelle des femmes et on a même observé que l’Ashwagandha générique accroissait la concentration en progestérone, encore une fois en réduisant les niveaux de cortisol18, 19.

L’Ashwagnadha aide à équilibrer les niveaux d’hormones d’une manière propre à chaque sexe lorsqu’ils sont déficitaires. La plante participe à la production de testostérone chez les hommes, mais non chez les femmes, et participe à la production de progestérone chez les femmes, mais non chez les hommes.

KSM-66® — Les recherches se poursuivent
Les études publiées au sujet de KSM-66® portent sur le stress et l’anxiété, l’endurance cardiorespiratoire, la fertilité masculine, la force musculaire et la sexualité féminine. De nouvelles études ont été entreprises dans d’autres domaines de la santé humaine. Voici les sujets de celles qui ont été complétées et attendent une publication ou qui sont en cours :
• mémoire et cognition;
• sommeil, calme et détente;
• gestion du stress et du poids;
• bouffées de chaleur, symptômes de la ménopause;
• stress et immunité;
• bien-être affectif;
• santé de la glande thyroïde;
• antivieillissement.

Il est clair qu’on a démontré que l’Ashwagandha KSM-66® est un adaptogène sécuritaire et efficace et les recherches continuent de documenter ses nombreuses utilisations. Les utilisateurs de cet extrait végétal unique comprendront rapidement pourquoi il a été récemment sélectionné à titre de « meilleur ingrédient végétal » par Engredea lors de la Natural Products Expo, l’exposition de produits de santé naturels la plus importante au monde.

Références
1. Crompton, Susan, « Qu’est-ce qui stresse les stressés? Principales sources de stress des travailleurs », Statistique Canada, avril 2014.
2. Ibid.
3. Ibid.
4. Naturex, « Balance your life with Cyracos® », 2011, p. 26.
5. Association canadienne pour la santé mentale, « Stress” », cmha.ca.
6. Chandrasekhar, K. et al., « A prospective, randomized double-blind, placebo-controlled study of safety and efficacy of a high-concentration full-spectrum extract of Ashwagandha Root in reducing stress and anxiety in adults. », Indian Journal of Psychological Medicine, vol. 34, n° 3, juillet-septembre 2012.
7. Ibid.
8. Ibid.
9. Ibid.
10. Ibid.
11. Ibid.
12. Ibid.
13. Personnel de la clinique Mayo, « Chronic stress puts your health at risk. », mayoclinic.org, 11 juillet 2013. http://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/stress-management/in-depth/stress/art-20046037
14. Choudhary, S Bakhtiar, MD, Ph.D. et al., « Efficacy and safety of a Full Spectrum Root Extract of Ashwagandha (Withania somnifera) in Improving Cardiorespiratory Endurance in 15. Healthy Athletic Adults. », I. Hyderabad Spice Clinic, Hyderabad, Inde, AYU – An International Quarterly Journal of Research in Ayurveda, 2015.
15. Wankhede, Sachin, « Effects of Ashwagandha Root Extract (Withania somnifera) on Muscle Strength, Size and Recover, Testosterone, and Body Fat in Healthy Adults. », Sports Medicine and Doctors Fitness Zone, Pune, Inde.
16. Ibid.
17. Vijay, R. Ambiye, et al., « Clinical Evaluation of the Spermatogenic Activity of the Root Extract of Ashwagandha (Withania somnifera) in Oligospermic Males: A Pilot Study. », Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, vol. 2013 (2013), n° d’article 571420, 6 pages.
18. Swati Dongre, F.MAS., « Efficacy and safety of Ashwagandha (Withania somnifera) root extract in improving sexual function in women: a double-blind, randomized, placebo-controlled study. », Trupti Hospital & Santati Fertility Center, Mumbai.
19.Lopez, Dr Len, « The stress infertility connection. », cbn.com http://www.cbn.com/health/nutrition/DrLen_051507.aspxProduct-Slot4_FR

Au sujet de l’auteur : Le réseau Health First

“Health

Le réseau Health First est le groupe de membres détaillants indépendants de santé et de mieux-être, chef de file au Canada, et le fournisseur exclusif de la marque de compléments de qualité supérieure Health First. Le réseau compte plus de 124 membres propriétaires exploitants à travers le pays. Apprenez-en davantage au healthfirst.ca