De nos jours, le stress provient de nombreuses sources : la circulation automobile, les finances, et même l’approche du Temps des Fêtes!

Vous trouverez ci-après quatre façons de combattre le stress et quels aliments, nutriments et herbes peuvent vous aider à conquérir ces sentiments de stress.

1. Ravitaillez et partez
Les glandes surrénales subissent un bon entraînement chaque fois que le photocopieur bloque, que l’ordinateur efface vos documents ou que votre pression artérielle monte parce que vous êtes en retard. Soignez vos glandes surrénales à l’aide de vitamines B (noix, graines, grains entiers, légumes à feuilles vert foncé). Une carence en vitamines B peut compromettre la fonction surrénale. Le ginseng asiatique peut contribuer à améliorer la capacité du corps à réagir au stress physique et chimique.

2. Aplanissez la route
En période de stress, adoucissez les pics extrêmes qui surviennent à votre glycémie, cortisol et épinéphrine à l’aide d’herbes et de nutriments. Par exemple, au cours d’une étude clinique, les acides gras oméga-3 AEP et ADH (retrouvés dans le poisson ou créés par le corps lorsque vous mangez des graines de lin ou de chia) ont réduit le niveau de norépinéphrine chez les hommes en santé stressés. L’ashwagandha peut également contrer le stress extrême et soutenir les glandes surrénales. L’orpin influence les messagers du système nerveux (sérotonine, dopamine et norépinéphrine) aidant à atténuer l’effet de montagnes russes que le stress entraîne.

3. Améliorez la fonction immunitaire
Être stressé peut supprimer votre fonction immunitaire. Lorsque la liste des emplettes du Temps des Fêtes fait gripper votre niveau de cortisol, considérez vous tourner vers un soutien nutritionnel. Choisissez des aliments fermentés (yogourt, kimchi) puisqu’un microbiome rempli de probiotiques peut contribuer à la santé immunitaire. L’acide alphalipoïque (retrouvé dans le brocoli, la patate douce, la betterave et le son de riz) contribue à moduler des parties du système immunitaire lorsque le niveau de cortisol est élevé. Les probiotiques contribuent également à promouvoir la santé immunitaire.

4. Reposez-vous
Il peut être difficile de s’endormir lorsqu’on est stressé. Dormez mieux avec une aide naturelle. Essayez une huile essentielle à la lavande. Utilisez-la dans un diffuseur pour favoriser le sommeil. Les cerises ne sont peut-être plus en saison, mais la mélatonine qu’elles contiennent peut favoriser le rythme circadien du corps (cycle du sommeil/éveil). Des études indiquent que les personnes souffrant d’insomnie ont un niveau de mélatonine plus faible le soir. La vitamine B12 contribue au rythme circadien dans le corps (cycle sommeil/éveil), de manière semblable à la mélatonine, et qu’on retrouve dans le poisson, les œufs et les viandes. Vous avez encore de la difficulté à dormir? La valériane peut améliorer le sommeil et être apaisante.

Comportements courants associés au stress :
• Colère/irritabilité : 60 %
• Troubles de fatigue/sommeil : 52 %
• Manger trop/manger des aliments malsains : 48 %
• Sauter un repas : 39 %

Une tasse de thé apaisante
Dans une tasse de thé noir ou vert, vous bénéficierez de la L-théanine. La L-théanine entraîne l’activité des ondes cérébrales alpha, favorisant une sensation de détente. Si vous cherchez à obtenir une plus grande activité de vos ondes cérébrales alpha, considérez utiliser du GABA.

Références :
Health Canada Monograph Melatonin, Panax Ginseng & Valerian

http://www.webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/monoReq.do?id=177&lang=eng
Altern Med Rev 2009;14(2):114-140.

Canadian Mental Health Association
http://www.cmha.ca/mental-health/understanding-mental-illness/mood-disorders/seasonal-affective-disorder/
Psychiatry Res 2015 Aug;228(3):373-9.