Pouvez-vous deviner quel est maintenant l’un des dangers pour la santé les plus inquiétants de nos jours? Nous y sommes exposés tous les jours. Ce n’est pas un virus contagieux ou une bactérie, mais ce danger est plus fréquent que le rhume simple. C’est ce qu’on appelle la « lumière bleue » et les scientistes nous avertissent qu’elle pose de graves risques pour notre vision.

La lumière bleue, c’est l’aura omniprésente qui émane sans cesse des écrans de divers appareils électroniques; nous en sommes bombardés. Les téléphones cellulaires, les tablettes, les téléviseurs, les ordinateurs portables et les ampoules intérieures DEL émettent cet éclat perpétuel qui, nous le savons maintenant, fait des ravages sur nos yeux et notre vision.

Encore plus courant que l’exposition au soleil, la lumière bleue apparaît comme la menace la plus importante pour notre vision, en pénétrant et en endommageant la rétine et d’autres parties de nos yeux. L’exposition à la lumière bleue augmente considérablement notre risque de souffrir de dégénérescence maculaire liée à l’âge, la principale cause de cécité chez les adultes plus âgés.

Il existe des façons de combattre les dommages de la lumière bleue. Limiter votre temps face à un écran est votre meilleur choix, mais si ce n’est pas possible, prenez alors des moyens pour réduire votre exposition au spectre des couleurs bleues. Il existe des applications pour les appareils électroniques, des ampoules à faible émission de lumière bleue et des filtres d’écran qui peuvent réduire la quantité de lumière bleue émise. Si vous souffrez de problèmes de sommeil ou avez un important historique familial de conditions de dégénérescence oculaire, il serait bon d’évaluer votre éclairage environnant global.

Il existe des pigments spéciaux, la lutéine et la zéaxanthine, retrouvés dans les yeux qui peuvent filtrer la lumière bleue. Ils font un travail remarquable de protection de la macule. La lutéine et la zéaxanthine sont des pigments caroténoïdes retrouvés dans notre alimentation, surtout dans les légumes verts à feuilles comme le chou kale, les épinards et le chou cavalier. Ces caroténoïdes neutralisent la lumière bleue et protègent notre macule. Un autre caroténoïde s’ajoute à la bataille contre la lumière bleue, l’astaxanthine. On retrouve l’astaxanthine en faible quantité dans notre alimentation. L’astaxanthine est un composé remarquable qui est 4 fois plus puissant que la lutéine.

La lumière bleue a été rapidement reconnue comme étant la principale menace à notre santé. Elle est dangereuse parce qu’elle crée graduellement des problèmes et que nous sommes exposés à des niveaux jamais vus auparavant. Les nouvelles menaces nécessitent donc des approches novatrices. Complémenter notre alimentation d’astaxanthine, de lutéine et de zéaxanthine pour nous assurer d’une protection appropriée, apporter des changements à notre environnement à la maison, ajouter des filtres sur les écrans et choisir des ampoules à faible émission de lumière bleue peut contribuer à protéger notre vision et celle de notre famille.

Par Dr Jonathan Beatty, ND

Product-Slot2_FR


Au sujet de l’auteur : Dr Jonathan Beatty

“Dr

Dr Jonathan Beatty est un médecin en naturopathie, gagnant de prix, et qui pratique à Whitby en Ontario. C’est également un conseiller expert en santé naturelle et un formulateur chez Prairie Naturals, une des marques-chefs de file au Canada en matière de suppléments nutritionnels et de produits de soins pour le corps.