Les acides gras oméga-3 (AEP et ADH) sont essentiels à une bonne santé. Cependant, le corps humain ne fabrique pas ces acides gras par lui-même. Il est donc essentiel consommer ces gras sains par le biais de l’alimentation ou de suppléments. Les poissons, tels que le saumon, le maquereau, les anchois et les sardines constituent la principale source alimentaire en acide eicosapentaénoïque (AEP) et en acide docosahexaénoïque (ADH). Les huiles de poisson ont été bien étudiées; de nombreuses recherches ont démontré de nombreux bienfaits pour la santé cardiaque, la santé cérébrale, la douleur et l’inflammation.

Malheureusement, le régime alimentaire moyen actuel est riche en acides gras oméga-6, mais pauvre en oméga-3. Les acides gras oméga-6 sont des acides gras polyinsaturés que l’on retrouve dans les huiles de cuisson et les produits alimentaires emballés. Ils comprennent les huiles de carthame, de tournesol, de soja et de maïs. Sauf indication contraire sur l’étiquette, l’acheteur doit se méfier de ces huiles populaires.

En termes simples, nous avons besoin de plus d’oméga-3 dans notre alimentation. Si nous regardons en arrière et évaluons ce que nos ancêtres mangeaient, leur régime alimentaire ne ressemblait en rien à celui que nous voyons couramment aujourd’hui. Dans le régime alimentaire des chasseurs-cueilleurs, le rapport entre les acides gras oméga-3 et les acides gras oméga-6 était à peu près égal, soit environ 1 pour 2. Bien que difficile à croire, de nos jours, de nombreuses personnes consomment de 25 à 30 fois plus d’acides gras oméga-6 que d’oméga-3.

Ce ratio déséquilibré (parfois même aussi élevé que 1 pour 30 en d’oméga-3 à 6) pourrait expliquer l’augmentation des problèmes de santé chroniques au Canada. Le nombre de patients que j’ai vus avec une maladie inflammatoire au cours de la dernière décennie est alarmant. La première étape de tout plan de traitement pour ces patients consiste à choisir des huiles de cuisson de meilleure qualité à la maison et à éviter les huiles OGM telles que l’huile de maïs et de soja. J’encourage toujours la consommation d’aliments riches en oméga-3, tels que les œufs biologiques, les légumes à feuilles vert foncé (chou vert, chou frisé et épinards), les noix et les graines et les poissons d’eau profonde.

Cependant, rien n’est comparable aux suppléments d’huile de poisson.

Pour répondre à nos besoins quotidiens en acides gras essentiels, il faudrait manger beaucoup de poisson. Étant donné que nos eaux sont polluées par des métaux lourds et d’autres toxines, il est préférable de rechercher d’autres sources d’acides gras oméga-3 plutôt que de compter uniquement sur des sources alimentaires.

Voici ce qu’il faut prendre en compte lors de l’achat de suppléments d’oméga-3 :

PURETÉ : Recherchez un supplément provenant de poissons sauvages, durables et non menacés. Il doit être testé par une tierce partie en matière de pureté et exempt de contaminants nocifs. L’étiquette de l’IFOS, qui signifie International Fish Oil Standards (Normes internationales pour l’huile de poisson), possède certaines des normes les plus strictes au monde et assure que le produit a atteint ou dépassé les normes internationales.

DOSAGE :
De nombreux professionnels de la santé ont recommandé de prendre un supplément d’huile de poisson concentré contenant au minimum 1 000 mg d’AEP et d’ADH par jour. Cependant, des études ont démontré qu’une dose thérapeutique plus élevée est nécessaire pour certaines conditions de santé, des doses plus élevées sont souvent recommandées, dans certains cas, jusqu’à 4 000 mg par jour pour les personnes souffrant d’inflammation ou d’une maladie cardiovasculaire.

DIGESTIBILITÉ : Étant donné que de nombreuses personnes ont de la difficulté à digérer les gras, recherchez sur le marché une capsule d’huile de poisson contenant de la lipase pour améliorer la digestion et l’utilisation des huiles bénéfiques. Une gélule à enrobage entérique aide à améliorer l’absorption des acides gras oméga-3, tandis que la lipase aide à éliminer les effets secondaires désagréables du poisson.
Enfin, si vous êtes végétarien ou évitez le porc ou le bœuf pour des raisons religieuses, choisissez un supplément d’oméga-3 dans une gélule douce qui est naturellement dérivé du poisson. Beaucoup de gens sont surpris d’apprendre que les suppléments peuvent contenir de la gélatine de bœuf ou de porc.

Avec la gamme de produits d’oméga-3 disponible sur le marché, il existe sûrement une formule qui convient à vos besoins et vos objectifs individuels en matière de santé. Que ce soit pour améliorer la santé des yeux, du cerveau ou celle du cœur, la plupart des gens voient l’avantage de prendre ce « super supplément ». Peut-être que vous le ferez vous aussi!

de Dre Sara Celik, ND

Product-Prime_FR


Au sujet de l’auteur : cteure Sara Celik, ND

“cteure

Dre Sara détient un doctorat en naturopathie et possède 13 années d’expérience en clinique. Grâce à ses nombreux antécédents scolaires, elle est une conférencière très populaire et une chef de file du domaine de la santé naturelle qui a contribué à de nombreux organes de presse.