Enter any Slogan or Link here.

Protégez votre foie et il vous protégera

Un ingrédient à base de plante breveté offre un grand potentiel pour la protection du foie.

Le foie est l’un des organes les plus importants du corps. Il est unique puisqu’il est le seul organe qui peut se régénérer pour réparer ses dommages et qui peut même se reproduire après une ablation partielle. Sur une base quotidienne, il participe au métabolisme et nous protège contre les substances toxiques. Mais, malgré sa résilience, le foie lui-même doit être protégé. Une alimentation saine et un ingrédient naturel breveté offrent deux façons de protéger le foie et de préserver son bon fonctionnement pour les années à venir.

 

Quelle est la fonction du foie?

Le rôle le plus connu du foie consiste à détoxifier les substances toxiques dans le corps. Les pesticides, les agents de conservation, l’alcool et les déchets métaboliques sont dilués par des substances moins toxiques dans le foie pour les préparer à une excrétion sécuritaire par les reins et les intestins. Le foie détoxifie également l’ammoniac produit par le corps pendant la digestion des protéines et la fermentation bactérienne, et décompose les hormones, notamment l’œstrogène) après qu’elles aient terminé leur travail.

Une autre fonction importante du foie consiste à régulariser le métabolisme du corps. Le foie contribue à digérer les gras par la production de bile. La bile est stockée dans la vésicule biliaire, prête à être utilisée au besoin et contribue à l’absorption des vitamines liposolubles (A, D, E et K) et du calcium. Les gras sont oxydés par le foie pour produire de l’énergie. De plus, le foie prend les vitamines absorbées du sang et les stocke pour les utiliser pendant des périodes de stress. Vous pouvez constater pourquoi le rendement optimal du foie est si important à notre niveau d’énergie quotidien.

 

Les problèmes de foie et la NAFLD

La plupart des gens pourraient supposer que la consommation d’alcool serait le principal problème de santé lié au foie. Étonnamment, ce n’est pas le cas. Dans le monde occidental, le trouble hépatique le plus répandu est la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD). La NAFLD est une accumulation de gras dans le foie, qui peut entraîner une inflammation chronique de l’organe et, éventuellement, endommager le foie. La NAFLD est associée à la résistance à l’insuline, au diabète, à l’obésité et au syndrome métabolique. Au fur et à mesure que ces maladies augmentent au sein de la population en raison du régime alimentaire et d’un style de vie occidentaux malsains, plus la NAFLD augmente. Plus de 40 % des diabétiques souffrent de la NAFLD. La NAFLD est une maladie qui présente peu de symptômes, et par conséquent, elle est difficile à diagnostiquer. Les symptômes les plus courants sont de la fatigue, des malaises et un inconfort abdominal. On diagnostique la NAFLD par une analyse sanguine qui évalue les fonctions hépatiques.

Si la NAFLD n’est pas traitée, elle peut se transformer en une maladie du foie plus grave, connue sous le nom d’hépatite stéatosique non alcoolique (SHNA). Un cas de NAFLD sur cinq progresse vers une SHNA. La SNHA peut se transformer en cirrhose qui durcit et cicatrise l’organe et nuit à son fonctionnement normal. La cirrhose est également couramment associée aux dommages hépatiques causés par la consommation d’alcool et peut mener à la morbidité.

Le fait qu’il n’existe pas de traitements non chirurgicaux efficaces est une des difficultés pour les personnes souffrant de SHNA. La perte de poids par un changement de style de vie ou une chirurgie et des sensibilisateurs à l’insuline peuvent aider, mais les options sont limitées.

 

Protéger son foie par son style de vie

Vous pouvez contribuer à protéger votre foie des manières suivantes :

  1. Évitez d’ingérer des substances toxiques. Moins vous en absorbez, moins votre foie est sollicité.
  1. Évitez les aliments transformés, surtout les aliments riches en gras hydrogénés. Une trop grande consommation de gras contribue à l’accumulation de la graisse dans le foie et, habituellement, les aliments transformés sont faibles en nutriments.
  1. Évitez de trop manger. Trop manger entraîne une fatigue hépatique, ce qui nuit au travail de détoxification du foie.
  1. Évitez les drogues. Les drogues, l’alcool et la caféine exercent une pression supplémentaire sur le foie et nuisent à son bon fonctionnement.

Lorsqu’une personne est incapable de protéger son foie par un style de vie sain ou que son foie est déjà endommagé, un soutien supplémentaire peut être nécessaire pour stimuler le rendement de l’organe. Un puissant remède naturel à base de plantes peut apporter ce soutien supplémentaire.

 

Le chardon-Marie : la plante à utiliser pour le foie

Au Canada, le chardon-Marie est devenu le produit naturel le plus couramment utilisé pour les problèmes hépatiques. Il est souvent recommandé par les herboristes et dans les articles discutant de la santé du foie, et utilisé depuis le Moyen Âge. La silymarine est habituellement citée comme étant l’élément actif du chardon-Marie pour ses bienfaits hépatiques. Toutefois, la plupart des gens ne savent pas que la silymarine est un mélange de nombreux flavonolignanes, dont les principaux composants sont la silydianine, la silybine et la silychristine. Des trois, on considère que la silybine est la plus puissante et la plus efficace pour offrir des bienfaits antioxydants, anti-inflammatoires et hépatoprotecteurs. Malheureusement, chez les humains, il est impossible d’obtenir les bienfaits complets de la silybine du chardon-Marie puisqu’elle est très mal absorbée par le corps. Si les problèmes de biodisponibilité de la silybine pouvaient être corrigés, quels seraient ses bienfaits sur la santé du foie.

 

Au-delà du chardon-Marie

Dans le but d’élaborer une formule de silybine plus efficace en améliorant son absorption, l’entreprise nutraceutique italienne Indena a eu recours à sa technologie brevetée Phytosome® pour résoudre le problème. Tout comme pour plusieurs autres produits médicinaux à base de plantes mal absorbés, notamment la curcumine, Indena a été en mesure de combiner la silybine médicinale active avec la phosphatidylcholine de la lécithine pour mieux la protéger et augmenter sa capacité à passer au travers des parois cellulaires pour en favoriser l’absorption. Le complexe de silybine à 33 % et de phosphatidylcholine à 67 % a été comparé à la silybine seule et des analyses ont démontré un accroissement de la biodisponibilité de la silybine dans le sang de 400 % et d’une présence accrue de 1 000 % dans la bile.1,2 En étant plus disponible dans l’organisme pendant une plus longue période de temps, la silybine du complexe Siliphos® peut offrir davantage de bienfaits pour la santé. De plus, l’excipient de la phosphatidylcholine lui-même possède des propriétés hépatoprotectrices.

Pendant plus d’une décennie, Siliphos® a fait l’objet d’études cliniques de ses bienfaits pour la santé du foie. La plus récente étude effectuée en 2011 a examiné la capacité de Siliphos® à protéger le foie contre les effets de la NAFLD. Cinquante personnes souffrant de NAFLD ont reçu une dose de 576 mg par jour de Siliphos. Les marqueurs clés de la santé du foie chez ces patients ont été observés avant et après la supplémentation en Siliphos®. Les comparaisons ont démontré une amélioration des marqueurs des enzymes et de la fibrose, indiquant la fonction hépatique et une réduction de la résistance à l’insuline chez ces patients. Ainsi, les chercheurs ont conclu que le produit Siliphos® « améliore de manière importante les paramètres cliniques du plasma des dommages hépatiques et de la résistance à l’insuline chez les patients souffrant de NAFLD. Étant donné l’incidence de la NAFLD chez les patients en surpoids, Siliphos® se qualifie comme la première option pour prévenir les dommages au foie associés au syndrome métabolique et la progression de la NAFLD et de la NASH ».3

Une autre étude récente effectuée auprès d’enfants atteints de leucémie a démontré la capacité de Siliphos® à protéger le foie. La toxicité du foie est un effet secondaire majeur du traitement de la leucémie par la chimiothérapie. En fait, cette toxicité est la cause principale de l’arrêt des traitements de chimiothérapie. Les enfants ayant reçu du Siliphos® pendant leur chimiothérapie n’ont eu aucun dommage au foie pendant leur traitement et l’efficacité de la chimiothérapie n’a pas été défavorablement réduite.4

Des essais cliniques antérieurs ont démontré que le Siliphos® était efficace contre les effets de la consommation d’alcool et de l’hépatite. Des patients atteints d’hépatite alcoolique ont vu leur niveau d’enzymes du foie revenir à la normale beaucoup plus rapidement en utilisant Siliphos® plutôt que la silybine ordinaire.5

Changer de style de vie peut, sans aucun doute, contribuer à protéger votre foie. Cependant, pour les personnes à risque de souffrir de NAFLD ou de problèmes de foie liés à l’alcool, il est clair que le Siliphos® est très prometteur pour protéger le foie sans effets secondaires.

 

Product-Slot3_FN

Références :

  1. Barzaghi, N., Crema F., Gatti G. et al., « Pharmokinetic studies on IdB 1016, a silybin-phosphatidylcholine complex, in healthy human subjects », European Journal of Drug Metabol., Pharmokinet, 1990, 15, p. 333-338.
  2. Morazzoni, P., Montalbetti A., Malandrino S., Pifferi G., European Journal of Drug Metabol., Pharmokinet, 1993, 18, p. 289.
  3. Loguercio, Carmela et al., « Silybin combined with phosphatidylcholine and vitamin E in patients with nonalcoholic fatty liver disease: A randomized controlled trial. », Free Radical Biology and Medicine, 5 février 2012.
  4. Ladas, Elena J. et al., « A randomized, controlled, double-blind, pilot study of milk thistle for treatment of hepatotoxicity in childhood acute lymphoblastic leukemia (ALL) », Cancer, 15 janvier 2010.
  5. Kidd, Parris et Kathleen Head, « A review of the bioavailability and clinical efficacy of milk thistle phytosome: A silybin-phoshatidylcholin complex (Siliphos®) », Alternative Medicine Review, Volume 10, N° 3, 2005, p. 197.

 

 


Au sujet de l’auteur : Le réseau Health First

“Health

Le réseau Health First est le groupe de membres détaillants indépendants de santé et de mieux-être, chef de file au Canada, et le fournisseur exclusif de la marque de compléments de qualité supérieure Health First. Le réseau compte plus de 130 membres propriétaires exploitants à travers le pays. Apprenez-en davantage au healthfirst.ca

Back to Top